Penser la violence collective

Penser la violence collective

Nous sommes heureux de vous annoncez la parution d’un ouvrage collectif dirigé par deux de nos membres, Cynthia Salloum et Benjamin Brice. Cette ouvrage a paru aux éditions Nuvis grâce au soutien de l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l’École militaire).

Vous trouverez ci-dessous le plan de l’ouvrage et la liste des contributions.

 

Introduction générale

 

Première partie : Comprendre la violence

La guerre, violence émancipée ou violence apprivoisée ? Par Benjamin Brice

Violence politique versus violence criminelle : une distinction obsolète ? L’interpénétration des phénomènes de violence dans les conflits contemporains. Par Sihem Djebbi

Bringing cruelty down to the political. La cruauté dans la guerre civile. Par Cynthia Salloum

Expliquer la violence militaire d’État : la culture stratégique comme outil de recours à la force armée. Par Olivier Schmitt

 

Deuxième partie : Justifier la violence

Violence et identité : regards sur les Croisades. Par Grégory Cattaneo

Corps d’élite et légitimation de la violence dans l’évolution de la guerre de siège au XVIIe siècle. Par Rémi Masson

L’Occident et la violence dans la guerre : stratégies discursives et maîtrise de l’opinion publique. Par Ilinca Mathieu 

Swords without words : Menacer, est-ce agresser ? Par Félix Blanc

 

Troisième partie : Canaliser la violence

La fin de la violence conflictuelle et le Droit International. Par Radidja Nemar

Lenteurs, pesanteurs, difficile réforme du dispositif pénitentiaire militaire français, un outil de violence légale de la IIIe République. Par Valériane Milloz

 

Conclusion : Bilan et pistes de recherche 

 

Voici le lien pour commander l’ouvrage : Nuvis.

 

Présentation de l'ouvrage