CIPPA

Colloque international du CIPPA – Du 14 au 16 octobre 2014

COLLOQUE INTERNATIONAL

SURVIE, VIE DIGNE, QUALITE DE VIE

DANS LES SITUATIONS EXTREMES D’INEGALISATION GLOBALE

Paris-Sorbonne 14-15-16 octobre 2014

Organisé par Alain Renaut et Jean-Cassien Billier

 

Résumé

Philosophes, économistes, politistes, géographes, historiens interrogeront, sur leurs principes et leurs effets, les réponses apportées par la communauté internationale aux situations de pauvreté, de violence et de risque extrêmes. Une des hypothèses qui nourrissent l’organisation de ce colloque consiste à considérer l’expérimentation philosophique de la justice et de l’injustice globales dans les contextes de l’extrême pauvreté comme pouvant fournir un test significatif à faire passer aux théorisations contemporaines de la justice, élaborées le plus souvent dans le contexte nord-américain, tout autre, depuis le début des années 1970. Un test en même temps qu’une épreuve dont l’un des objectifs serait de mesurer les conséquences qu’a pu avoir sur les approches des inégalités conduites à partir de la fondation de principes de justice la propension plus ou moins grande qui en a résulté pour elles à procéder à l’ellipse de l’extrême.

 

Programme

 

Le mardi 14 octobre, Conférence inaugurale 18-20 heures, Maison de la Recherche de Paris-Sorbonne, 28, rue Serpente, Amphithéâtre D035 : Dominique Kerouedan (Conseillère scientifique de la Concentration « Global Health », Paris School of International Affairs, Sciences-Po, titulaire de la Chaire du Collège de France « Savoir contre Pauvreté » en 2012-2013) : La vocation altruiste dans un monde globalisé.

 

Le mercredi 15 (Sorbonne, Salle des Actes) Président de séance : Alain Renaut

 

9 heures 30: Accueil et présentation (Alain Renaut)

10 heures: Sylvie Brunel (géographe et économiste, Paris-Sorbonne, ancien membre de Médecins sans frontières, ancienne Présidente d’Action Contre la Faim) : Afrique : une croissance sans développement ?

11 heures: Ernest Mbonda (philosophe, Directeur du Centre d’études et de recherches sur la justice sociale et politique, CERJUSP, Université Catholique d’Afrique Centrale, Yaoundé, Cameroun) : Sécurité humaine et survie décente dans les sociétés entravées.

 

12 heures 30-14 heures : déjeuner (Club des enseignants, Sorbonne).

 

14 heures: Pierre Hassner (philosophe, CERI, Sciences Po) : L’humanitaire, le politique, le militaire : mariage ou divorce ?

15 heures: Nathalie Brisson Lamaute (économiste, Ecole Normale Supérieure, Port au Prince, Haïti, consultante de la Division de la promotion de l’égalité des sexes et de la Division de Développement Social de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, CEPALC) : Haïti: Misère(s), genre(s) et référentiels de justice.

 

16 heures : Pause

 

16 heures 15-18 heures 15: table ronde des jeunes chercheurs philosophes : Pierre G. Belinga (UCAC, Yaoundé), Marie-Pauline Chartron (Paris-Sorbonne), Pierre-Louis d’Odonel (ENS, Port-au-Prince, Docteur, Prix 2014 du Fonds de recherche de la Croix Rouge, pour son programme de recherche sur le droit international humanitaire), Jean W. Gustinvil (ENS, Port-au-Prince, Docteur), Giulia Pozzi (Paris-Sorbonne).

 

Le jeudi 16 (Sorbonne, 1, rue Victor Cousin, Galerie Gerson, Salle J636, Escalier G, 3e étage à droite) Président de séance : Jean-Cassien Billier

 

9 heures 30: Accueil et présentation (Jean-Cassien Billier)

10 heures : Cécile Renouard (philosophe, Directrice du programme de recherche « Companies and Development », CODEV, à l’ESSEC Business School, France) : Multinationales et développement local : du mythe du gagnant-gagnant à la responsabilité politique. 11 heures : Pierre Jacquemot (économiste, IRIS, Sciences-Po, Paris, Président du GRET-ONG de développement, Ancien Ambassadeur de France au Kenya, au Ghana, en République Démocratique du Congo, Ancien Directeur du Développement au Ministère des Affaires Etrangères) : Pauvreté, dignité et invention de la ville à Kinshasa.

 

12 heures 30-14 heures 30 : déjeuner (Club des enseignants,

Sorbonne).

 

14 heures 30 : Ryoa Chung (philosophe, Université de Montréal, Centre de Recherche en Ethique de l’Université de Montréal, CREUM) : Un enjeu éthique de l’humanitarisme médical : les vulnérabilités structurelles de santé.

15 heures 30 : Lukas K. Sosoé (philosophe, Université du Luxembourg) :

Des visages de la faim à la responsabilité politique: Réflexions sur les limites d’un discours normatif.

 

16 heures 30 : Pause

 

17 heures : Synthèses, échanges, perspectives.