Screen Shot 2014-09-29 at 3.49.34 PM

Parution : En quête de l’Orient perdu – Entretiens avec Jean-Louis Schlegel / Olivier ROY

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution de l’ouvrage, En quête de l’Orient perdu. Entretiens avec Jean-Louis Schlegel (Editions Le Seuil, 2014, 324 pages). Ce livre d’entretien retrace à travers les interrogations de Jean-Louis Schlegel, le parcours hors du commun d’Olivier Roy, agrégé de philosophie, homme de terrain, politiste, chercheur et directeur de recherche. Dans ces fragments de mémoire revisitée, l’auteur engage une distance réflexive face au récit, nous livrant une expérience inédite du politique et du savant. 

Date de parution de l’ouvrage : le 2 octobre 2014

Description de l’éditeur :

Comment penser la vie : un voyage dans la guerre, les idées et la croyance.

Olivier Roy s’est imposé comme un spécialiste mondial de l’islam politique. Mais l’acuité de son point de vue, amplement saluée, est-elle simplement due au savant travail d’un universitaire méditant les bouleversements géopolitiques dans la solitude de son cabinet ? Non : ce livre d’entretiens revient au contraire sur un parcours atypique, souvent surprenant, voire iconoclaste, conté avec talent et liberté – de ses engagements personnels depuis l’hypokhâgne et la khâgne de Louis-le-Grand aux voyages répétés en Afghanistan avant et pendant la guerre des années 1980 (en passant par la Turquie, l’Iran, le Pakistan, le Yémen…), qui ont entrecoupé sa carrière de professeur de philosophie en lycée, jusqu’à ses fonctions « officielles » en Asie centrale post-soviétique et sa consécration scientifique.

Mais au-delà d’un récit vivant et coloré, les événements deviennent prétextes à de multiples réflexions, inédites et stimulantes pour l’intelligence de notre situation actuelle. Le livre continue en effet la réflexion originale de Roy sur ses objets intellectuels favoris : l’islam politique bien sûr sous ses multiples facettes (immigration comprise), mais aussi l’« invention des nations » post-soviétiques, le rapport du chercheur aux États qui le consultent et, plus largement, le devenir des cultures, des religions et de la laïcité dans les soubresauts de la mondialisation.

Préface d’Olivier Mongin et Jean-Louis Schlegel

Olivier Roy, directeur de recherches au CNRS, enseigne aujourd’hui à l’Institut universitaire européen de Florence.

Dernier livre paru au Seuil : La Sainte Ignorance. Le temps de la religion sans culture (2008).