Archives pour la catégorie Colloques / Journées d’études

Conférence « Vérité ou Post-Vérité ? », mercredi 22 février 2017

Conférence de l’AMEP :

« Vérité ou Post-Vérité,
de la rationalité en politique »

le mercredi 22 février dans l’amphithéâtre François Furet au 105 Boulevard Raspail de 11h à 13h.

Avec Gil Delannoi, Marcel Gauchet et Philippe Raynaud

La post-truth est-elle une nouvelle manière de qualifier les discours populistes contemporains? Ou met-elle au jour une dynamique électorale qui a toujours eu cours disqualifiant de fait la “vérité” comme catégorie politique pour les démocraties modernes? Au vu du succès du concept dans les médias, il semble important à présent que les études politiques cherchent à le clarifier, à l’aube d’une année politique qui s’annonce dense.

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue le mercredi 22 février  de 11h à 13h dans les locaux de l’EHESS (105 bd Raspail, Paris, amphithéâtre François Furet) d’une conférence de l’AMEP  qui portera sur la place de la vérité dans la rationalité politique.

Accéder à l’enregistrement audio.

A cette occasion, nous avons eu le grand plaisir de recevoir trois invités :

Gaël Brustier

Gil Delannoi

Chercheur au CEVIPOF (Sciences Po), directeur de recherche à la Fondation nationale des sciences politique, Gil Delannoi est aussi membre des comités de rédaction des revues Esprit, Commentaire, Zénon.
Ses travaux académiques portent notamment sur les théories de la démocratie, de la nation, ainsi que sur des études comparées de philosophie occidentale antique, moderne  et orientale.

Auteur de Le Procès de Machiavel, Paris, Berg International, 2014

Gérard Grunberg

Marcel Gauchet

Ancien directeur d’études émérites à L’EHESS (CESPRA), directeur de la revue Le Débat (Gallimard), Marcel Gauchet a mené une réflexion en profondeur sur les mutations des démocraties contemporaines et de la condition de ses individus.

Auteur de L’Avènement de la démocratie, t. 4, le Nouveau Monde, Gallimard, Paris, 2017.

Gérard Grunberg

Philippe Raynaud

Professeur des universités en science politique à l’université de Paris-II, Panthéon-Assas, membre de l’Institut universitaire de France, Philippe Raynaud s’intéresse dans une grande part de ses travaux à l’articulation complexe entre le droit, la politique et la philosophie dans les sociétés modernes et dans la pensée libérale.

Auteur de La politesse des Lumières, les lois, les moeurs et les manièresParis, Gallimard, 2013. Prix La Bruyère de l’Académie française

L’entrée est libre et gratuite.

Merci de vous munir d’une carte d’identité pour accéder au bâtiment.

Nicolas Buiron

Les philosophes « réformateurs » des XVIe et XVIIe siècles : Leurs motifs et leurs projets

Les philosophes « réformateurs » des XVIe et XVIIe siècles :
Leurs motifs et leurs projets.

Journée d’études organisée le 7 Octobre 2016
au 96 Bd Raspail, 75006 Paris, Salle Lombard

En partenariat avec l’EHESS-CESPRA

Nicolas Buiron

Matinée

9h : Présentation
9h15 : Juliette Morice : « Les voyages modernes : pratique, concept et métaphore. »
9h45 : Christophe Litwin : « Montaigne : réformer au temps des causes perdues ? »

10h15 : Discussion. Pause

11h00 : Adrien Louis : « Instaurer le peuple dans sa gloire : la réforme de Machiavel. »
11h30 : Stéphane Bonnet : « Réformation et déformation dans le traité Della ragion di
Stato de Giovanni Botero. »

Après-Midi 14h00 : Luc Peterschmitt : « Bacon : réformer la science, réformer la société. »
14h30 : Denis Kambouchner : « Descartes et le problème de la réforme des esprits. »

15h : discussion

15h45 : Christophe Miqueu : « Spinoza : de la réforme intellectuelle à la réforme
politique ? »
16h15 : Nicolas Dubos : « Hobbes, réformateur religieux ? »

Organisation assurée pour l’AMEP par Adrien Louis

AFHE - Logo

JE L’économie dans la construction de l’Europe

Nous avons le plaisir de relayer le programme des journées d’étude que l’Association Française d’Histoire économique organise pour le 3 et 4 décembre prochains, à l’occasion du cinquantenaire de sa fondation.

Voici le programme :

 

L’ÉCONOMIE DANS LA CONSTRUCTION DE L’EUROPE

UN APERÇU HISTORIQUE

Journées d’études pour le cinquantenaire de la fondation de
l’Association française d’histoire économique (AFHÉ)

 

3 décembre 2015

Centre Pierre-Mendès-France

Ministères économiques et financiers, 139 rue de Bercy, 75012 Paris

13 h 45 Café d’accueil

14 h 15 Ouverture des travaux par Cecilia D’Ercole (EHESS, AFHÉ)

14 h 30 Discours inaugural par Maurice Aymard (EHESS, FMSH)

15 h 00-15 h 30 Pause

 

15 h 30-18 h – Table ronde :

RÉÉCRIRE L’HISTOIRE EUROPÉENNE. DE NOUVELLES QUESTIONS POUR UN ANCIEN CONTINENT

Modérateur : Patrick Fridenson (Ehess, AFHÉ)

« New Perspective in European Economic History » par Stephen Broadberry (Oxford, Nuffield College)

« L’économie du haut empire romain : une économie monde ? » par Catherine Virlouvet (Université d’Aix-Marseille, École française de Rome)

« La place de l’histoire économique dans le ”Grand Récit” de l’histoire médiévale » par Laurent Feller (Université de Paris1,  AFHÉ)

« Commerce et navigation européens à l’époque moderne : où en sommes-nous ? » par Silvia Marzagalli (Université de Nice-Institut universitaire de France)

Discussion

18 h 00 Cocktail

 

4 décembre 2015

Auditorium

BNP Paribas, 14 rue Bergère, 75009 Paris

9 h 00-10 h 00 : Assemblée générale de l’AFHÉ

 

10 h 15-12 h 00 – Table ronde

QUELS ENJEUX ET QUELLES PERSPECTIVES POUR L’HISTOIRE ÉCONOMIQUE DANS LES PAYS EUROPÉENS ? »

Modérateur : Jean-Claude Daumas, (Université de Franche-Comté, AFHÉ)

« L’AFHÉ ou le retard français ? » par Jean Heffer (Ehess, AFHÉ)

« Toujours entre deux cultures : l’identité de l’histoire économique italienne reste en question » par Carlo Marco Belfanti (Université de Brescia)

« The Economic and Social History Portuguese Association (APHES) : 35 years » par Alvaro Da Silva (Université de Lisbonne)

« Quatre générations d’historiens économiques et un avenir incertain : l’Association espagnole d’histoire économique, c. 1970-2015 » par Joseba De la Torre (Université de Navarre)

« Du national au global. L’histoire économique et sociale en Allemagne depuis la fondation de l’Association d’histoire économique et sociale (Gesellschaft für Sozial- und Wirtschaftsgeschichte) en 1961 » par Günther Schulz (Université de Bonn)

Discussion

12 h-12 h 45 Remise du prix de thèse AFHÉ-BNP Paribas

12 h 45-14 h 30 – Cocktail

 

14 h 30-17 h 30 -Table ronde

« LE RÔLE DES FAITS ÉCONOMIQUES DANS LA CONSTRUCTION DE L’EUROPE : REGARDS CROISÉS ENTRE ÉCONOMIE ET HISTOIRE »

Modératrice : Natacha Coquery (Université de Lyon 2, Institut Universitaire de France,AFHÉ).

« L’entrée échouée dans le social et le culturel ? La construction européenne dans les années soixante-dix  et quatre-vingt » par Hartmut Kaelble (Freie Universität, Berlin)

« Enjeux et perspectives d’une histoire comparée des campagnes européennes » par Gérard Béaur (Ehess, AFHÉ)

« Concurrence et planification dans la construction européenne depuis 1919 » par Laurent Warlouzet (Université d’Artois).

Discussion

 

17 h 30-18 h 00  Conclusions par Fabrizio Barca (ministère italien de l’Économie et des Finances)

 

 

Les organisateurs font aussi passer le message suivant :

Les journées auront lieu au Ministères économiques et financiers, à Bercy (le 3 décembre) et à l’Auditorium de la BNP Paribas (le 4 décembre); au cours de la deuxième journée, il y aura la cérémonie de la remise du prix d’Histoire économique AFHE-BNP Paribas.

Afin d’avoir accès aux lieux, l’inscription au colloque est obligatoire, et peut être faite par le lien ci-dessous indiqué:

https://e-formation.igpde.finances.gouv.fr/forms/content/display_campaign.php?url=2d51964610a0a16d78c8ef4c5db57cf9

Je vous prie de bien vouloir noter qu’en considération des mesures de sécurités renforcées, l’accès aux sites (notamment au site de Bercy) sera possible uniquement sur présentation du mail de confirmation d’inscription au colloque et d’une pièce d’identité.

Centre affiche gauche

L’avenir des gauches européennes

L’AMEP a le plaisir de vous convier pour sa nouvelle conférence (en partenariat avec l’EHESS-CESPRA).

 

L’AVENIR DES GAUCHES EUROPÉENNES

 

Le 10 décembre de 15h à 17h

Amphithéâtre François Furet

EHESS, 105 bd Raspail

Entrée libre et gratuite (merci de prévoir une carte d’identité)

 

Organisatrice pour l’AMEP : Agnès Louis (agnes.louis@live.fr)

 

La gauche semble aujourd’hui traverser un moment crucial de son histoire. Est-il d’ailleurs possible de parler de la gauche, alors que se dessine une fracture de plus en plus nette entre plusieurs gauches ?

D’un côté, la gauche de gouvernement, en France notamment, conduit une politique qui se veut réformiste, mais qui peine à obtenir des résultats et provoque l’éloignement de ses électeurs traditionnels. D’un autre côté, des mouvements de gauche plus radicaux, à travers des partis comme Podemos et Syriza ou de nouveaux leaders comme Jeremy Corbyn, connaissent un véritable essor en s’appuyant sur la dénonciation de l’orientation « néolibérale » des partis aux pouvoir. Cependant, il leur reste encore à réussir leur intégration dans les différents systèmes parlementaires et à prouver qu’ils sont capables de relever les défis auxquels les États européens font face.

Dans ce contexte, il faut se demander quel est l’avenir des gauches européennes. Quelles sont les faiblesses et les forces des différentes formations de gauche en Europe ? La division entre les gauches européennes est-elle appelée à se résorber ou à s’élargir? Que peuvent proposer la gauche ou les gauches comme projet d’avenir pour les pays européens ?

 

 

Le renouveau viendra-t-il de la gauche radicale ?

Gaël BRUSTIER, auteur de A demain, Gramsci !, Paris, Cerf, 2015.

 

La social-démocratie a-t-elle encore quelque chose à offrir ?

Gérard GRUNBERG, co-auteur de La Loi et les Prophètes : les socialistes français et les institutions politiques, Paris, CNRS éd., 2013.

 

Réflexions sur la fin de l’idée socialiste

Pierre MANENT, auteur de Situation de la France, Paris, Desclée de Brouwer, 2015.

 

Colloque « Marcel Gauchet en discussion » 24 Juin 2015

Marcel Gauchet en discussion 24 juin 2015

Programme

9h – Accueil et mot d’ouverture

Table-ronde 1 – Religion, laïcité, fondamentalismes

modérateur Philippe RAYNAUD

9h15 – Cécile GONÇALVÈS – L’autoritarisme au prisme de la religion séculière
9h30 – Mahnaz SHIRALI – Les prémisses de la sortie de la religion en terre d’Islam
9h45 – Paul ZAWADZKI – Dimensions des fanatismes contemporains
10h00 – réponse de Marcel Gauchet et débat avec le public
10h30-10h45 : pause-café (salle 7)

Table-ronde 2 – Les mutations anthropologiques de l’individu contemporain

modératrice Michèle Brian

10h45 – Sébastien DUPONT – Les transformations de la famille et de la condition enfantine
11h00 – Jean-Marie LACROSSE – Comment redéfinir l’inconscient ?
11h15 – Jérôme BATOUT – La place de la sexualité dans la révolution anthropologique
11h30 – Martin DEKEYSER – Le basculement du masculin dans l’imaginaire
11h45 – Camille FROIDEVAUX-METTERIE – L’individu contemporain a-t-il encore un genre ?
12h00 – réponse de Marcel Gauchet et débat avec le public
13h-14h30 : pause déjeuner

Table-ronde 3 – Crise de la démocratie

modératrice Dominique SCHNAPPER

14h30 – Dominique OTTAVI et Marie-Claude BLAIS – L’enfant, l’école et la démocratie
14h45 – Benjamin LOVELUCK – Les mutations de l’espace public médiatique
15h00 – Colette BEC – Crise de l’État social et démocratie
15h15 – réponse de Marcel Gauchet et débat avec le public
15h45 – Jean-Vincent HOLEINDRE – Vers une pacification démocratique ? Sur la guerre
16h00 – Olivier FERRAND – Quelle crise de la démocratie ?
16h15 – Stéphane VIBERT – Sur l’éclipse du politique
16h30 – réponse de Marcel Gauchet et débat avec le public

17h-17h15 – pause

17h30 – Conférence de clôture de Marcel GAUCHET -Pour la philosophie politique

18h30 – Cocktail (salles 7 et 8)

CATÉGORIES

Études du politique (Catégorie principale)
Sociétés > Études du politique > Sciences politiques
Esprit et Langage > Pensée > Philosophie

LIEU

Amphithéâtre François Furet – 105 Bd Raspail
Paris, France (75006)

Capture d’écran 2015-06-10 à 9.53.32 AM

Les formes du politique. L’apport de la philosophie politique aux sciences sociales

Vous êtes cordialement invités au colloque « Les formes du politique. L’apport de la philosophie politique aux sciences sociales » qui aura lieu les 18 et 19 juin prochains à l’EHESS en salle Lombard (96, bd Raspail, 75006) dans le cadre de la semaine de célébration du 40ème anniversaire de l’EHESS.

Le programme des événements de la semaine anniversaire est disponible en intégralité ici.

Continue reading

CoSPoF2015-Flyer-1024x721

CoSPoF 2015 – Programme de la ST29: « Quelle place pour l’histoire dans la philosophie politique normative? »

Cette année, le Congrès international des associations francophones de science politique (CoSPoF) aura lieu du 5 au 7 février 2015 à Lausanne. Dans le cadre du Congrès sera organisée une section thématique portant sur les rapports entre philosophie politique normative et histoire, dont vous trouverez le programme ci-dessous. Toutes les informations relatives à l’événement se trouvent sur le site Internet du CoSPoFContinue reading

Emotions et politique 2

JE Emotions et politique – Quelques photos

La journée d’études EHESS-CESPRA intitulée « Émotions et politiques » a eu lieu le mardi 25 novembre 2014.

Voir le programme de la journée

 

Voici quelques photos de la journée

Première table ronde (Agnès Antoine, Patrice Gueniffey, Gil Delannoi, Claude Habib et Pierre Manent).

SAMSUNG

 

Les débats de synthèse de la fin de journée

SAMSUNG SAMSUNG SAMSUNG SAMSUNG SAMSUNG SAMSUNG

 

Un très grand merci à Crystal Cordell Paris pour l’organisation de cet événement.

Screen Shot 2014-10-31 at 12.13.53 PM

Conférence : Une politique européenne est-elle possible ?

Nous avons le plaisir de vous convier à la première conférence de l’association AMEP

 

Une politique européenne est-elle possible ?

 

 Jeudi 11 décembre 2014
10h-12h

Amphithéâtre François Furet
EHESS, 105 Bd Raspail, 75006 Paris

Entrée libre

 

Pierre Rosanvallon

Professeur au Collège de France

Luuk Van Middelaar

Conseiller du Président du Conseil européen Herman Van Rompuy

 

Organisatrices pour l’AMEP : Cynthia Salloum et Marie-Hélène Wirth

 

Pour les membres de l’AMEP, cette conférence sera précédée par la première assemblée générale de l’association de 9h à 10h en salle 2 (105 Bd Raspail, 75006 Paris). Nous vous accueillerons à partir de 8h30 autour d’un petit-déjeuner.

 

Enregistrement de la conférence en ligne sur le lien suivant.

 

Cette conférence bénéficie du soutien du CESPRA (Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron) et de l’association EHESS alumni. Nous remercions vivement ces deux institutions.

 

Argumentaire de la conférence

Notre questionnement puise à la source de deux constats incontournables résultant de l’actualité́ européenne de l’année en cours. Quel débat citoyen celle-ci provoque-t-elle et quelle réflexion politique appelle-t-elle pour dépasser les faits, muer le débat en projet puis le projet en actions ? Nous proposons de revenir sur les faits marquants dont se dégage la question de la possibilité d’une politique européenne, pour les mettre ensuite à distance et les reconsidérer de manière compréhensive, esquissant alors au moins les conditions d’une réponse plausible.

La sécurité de l’Union européenne est replacée au cœur des débats depuis le début de la crise ukrainienne. Cette actualité revêt une importance particulière dans l’opinion publique internationale, menaçant la paix et la stabilité en Europe, questionnant la dépendance énergétique de l’UE vis-à-vis de la Russie, ainsi que la nature des relations extérieures européennes, notamment avec les États-Unis. Au moment où la politique du Président Obama regarde vers l’Asie, la crise ukrainienne vient rappeler que les relations transatlantiques sont encore cruciales dans l’agenda des affaires étrangères de l’UE et des États- Unis. Si elles s’avèrent souhaitables, les relations entre l’UE et les États-Unis semblent mal définies, entre concurrence, partenariat, alliance ou simple amitié transatlantique.

En France, les dernières élections européennes reflètent la faiblesse du débat politique ; certains renouvellent la célébration convenue – quoi qu’indiscutablement justifiée – de la paix garantie par la construction européenne, d’autres cherchent à réorienter les frustrations politiques des citoyens européens en accusant de tous les maux des institutions européennes déjà jugées antidémocratiques. Or, l’Europe est face à de nouveaux enjeux bien visibles : l’insuffisance de l’union économique dans un environnement mondialisé (pensons aux enjeux liés au traité de libre-échange,TAFTA) ; l’urgence grandissante d’une union politique et sociale ; l’indétermination d’une identité proprement européenne face aux identités nationales, régionales ou cosmopolites ; la difficulté à définir une politique de défense européenne face aux résistances de chacun des États membres (la PESC, politique étrangère et de sécurité commune), etc.

Lors des guerres dans les Balkans, l’incapacité des gouvernants européens à doter l’Union d’un rôle politique unifié a jeté la lumière sur certains de ces manquements. Depuis, le constat d’une impossible politique étrangère commune qui puisse joindre les intérêts nationaux divers et les conditions particulières des diplomaties nationales ne fait que se renforcer. Ce n’est là qu’un exemple du cantonnement politique de l’Union européenne à des compétences « communautaires » restreintes. La crise grecque, qui mit à l’épreuve la solidarité communautaire, est une illustration en politique « intérieure » de ces limites…

Ces doutes, mais aussi ces espoirs, nous invitent à mettre au cœur de nos questionnements la possibilité d’une politique proprement européenne. Cette réflexion, « Une politique européenne est-elle possible ? », nous paraît en effet d’une grande actualité, et présente l’avantage de pouvoir emprunter des chemins divers pour l’argumentation et la démonstration.

Lien vers l’événement sur Facebook.

Pour nous rejoindre sur Linked’In.

Capture d’écran 2014-11-06 à 9.19.41 AM

Journée d’étude – Nationalisme, libéralisme et post-modernité : Raymond Aron et la défense de la liberté

Argumentaire

Journée d’étude organisée par le Centre de Recherche Bretonne et Celtique (Université de Bretagne occidentale, Brest).

L’œuvre de Raymond Aron (1905-1983) s’est élaborée, au long du XXe siècle, au carrefour de la philosophie, de la sociologie, et de l’histoire des relations internationales. Le colloque visera d’abord à établir comment Aron a élaboré une critique des idéologies qui, entre les deux guerres, ont été à la fois causes et conséquences  du basculement du monde, puis comment il a pensé la place des nations dans cette mutation. La réflexion portera ensuite sur le rôle des diverses formes d’identité dans la pensée d’Aron, en donnant à cet égard toute son importance au parallèle qu’il a établi entre identité bretonne et identité juive, avant d’en arriver au rapport d’Aron et du catholicisme. Le dernier thème portera sur son souci d’aboutir à une pratique tant stratégique que politique pour le libéralisme conservateur : école dont l’une des racines est irlandaise, puisque, de l’aveu d’Aron, elle est largement fille de Burke.

Programme

Version PDF du programme

9h : Accueil

9h30 : Introduction, Fabrice Bouthillon, Professeur des Universités, UBO, Raymond Aron et le basculement du monde

10h : Daniel Steinmetz-Jenkins, PhD student at Columbia University, New York, chargé de cours à Sciences Po, campus euro-américain de Reims, Raymond Aron et la critique des idéologies

10h30 : Or Rosenboim, PhD student in Politics and International Studies at Queens’College, University of Cambridge, L’État-nation face à la mondialisation des relations internationales : la genèse de la théorie des RI de Raymond Aron dans les années 40

Ce qui ne bascule pas

14h : Giulio De Ligio, docteur de recherche en histoire de la pensée politique de l’Université de Bologne, Nation, judéité et celtitude : les identités dans la pensée de Raymond Aron

14h30 : Olivier Dard, Professeur des Universités, Paris-Sorbonne (Paris IV), Raymond Aron et la question algérienne

14h30 : Pierre Manent, Directeur d’études, EHESS, Aron et le catholicisme

15h30 : Questions

Que faire ?

16h15 : Joël Mouric, chercheur associé au CRBC, UBO, Aron et Delbrück : deux libéraux conservateurs en quête d’une stratégie modérée

16h45 : Dr Matthias Oppermann, Universität Potsdam, Historisches Institut, Une racine irlandaise ? Aron et Burke

17h15 : Pascal David, Professeur des Universités, UBO, Conclusion

Entrée libre.

Colloque.Habermas

Colloque international – Les perspectives de la démocratie face aux transformations du capitalisme. Un dialogue avec Jürgen Habermas – Du 29 au 31 octobre 2014

Organisation : Jean-François Kervégan et Isabelle Aubert (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Le Collège d’études mondiales soutient cette initiative.

Colloque organisé dans le cadre du Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne (composante ‘Normes, Sociétés, Philosophies’) et soutenu par le Centre de philosophie contemporaine de la Sorbonne, l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Institut Universitaire de France, la Maison Heinrich Heine, le DAAD, l’Institut Goethe de Paris, l’Université franco-allemande (programme « Ecole de Francfort : Fondements et perspectives »), la Fondation Maison des sciences de l’homme, le programme ANR / DFG ‘CActuS’, le Collège d’études mondiales de la FMSH et l’Ambassade de la RFA.

Pour accéder à la version PDF du programme, cliquer ici

Lire la suite

CIPPA

Colloque international du CIPPA – Du 14 au 16 octobre 2014

COLLOQUE INTERNATIONAL

SURVIE, VIE DIGNE, QUALITE DE VIE

DANS LES SITUATIONS EXTREMES D’INEGALISATION GLOBALE

Paris-Sorbonne 14-15-16 octobre 2014

Organisé par Alain Renaut et Jean-Cassien Billier

 

Résumé

Lire la suite

EHESS logo officiel

JE AMEP / CESPRA – 17 juin 2014 – Théorie politique et SHS

L’AMEP organise son premier événement scientifique le mardi 17 juin 2014.

Il s’agit d’une journée d’études interdisciplinaire organisée conjointement par le CESPRA-EHESS (Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron) et l’association AMEP (Amis de la mention Études politiques) qui se tiendra le mardi 17 juin 2014 à l’EHESS (96 bd Raspail, 75006 Paris) et qui sera ouverte à tous (dans la limite des places disponibles).

Cette journée est intitulée : « Théorie politique, philosophie politique et histoire des idées politiques : Quel dialogue au sein des SHS ? » Lire la suite

Fernando Gil - Colloque

Colloque international : Logiques de la forme en hommage à Fernando Gil

Nous vous signalons la tenue prochaine d’un colloque international intitulé « Logiques de la forme en hommage à Fernando Gil » qui se tiendra à Paris les vendredi 11 et samedi 12 avril sous la responsabilité d’Éric BEAURON et Olivier CAPPAROS.

Vous trouverez la présentation du colloque et le programme ci-dessous. Présentation et programme

Amérique Latine

JE Dénaturaliser le social : les configurations contemporaines des inégalités en Amérique Latine

Nous vous signalons un appel à communication pour une journée d’études intitulée « Dénaturaliser le social : les configurations contemporaines des inégalités en Amérique Latine » qui se tiendra le 26 juin 2014. Cette journée est organisée par le groupe Études du SUD en partenariat avec le CERLIS (Centre de recherche sur les liens sociaux) de l’Université Paris Descartes. Les informations se trouvent Lire la suite

Claude Lefort

En ligne : Colloque sur Claude Lefort

Les interventions du colloque intitulé « Claude Lefort et la pensée du politique« , organisé par le CESPRA les 7 et 8 mars 2012 est maintenant en ligne.

Organisateurs : Gilles Bataillon (EHESS-CESPRA) et Pierre Manent (EHESS-CESPRA).

Vous pouvez revoir les différentes interventions en vidéo sur Lire la suite