En guise d’hommage : Le dernier séminaire

Logo PDF

Retour au dossier

 

En guise d’hommage : Le dernier séminaire de Pierre Manent

Élisabeth Dutartre-Michaut

 

L’assistance est nombreuse et attentive dans l’amphithéâtre de l’EHESS en ce dernier jour du séminaire de Pierre Manent. Etudiants, amis, fidèles n’auraient manqué pour rien au monde  cette  dernière  « messe »  consacrée  ce  vendredi  à  la  prudence  aristotélicienne,  vertu suprêmement ambitieuse qui fait apparaître la « droite règle de nos actions » dans le champ de l’indétermination.

Installé à l’estrade, Pierre déploie le fil d’une pensée consignée rituellement dans son cahier  de  notes  de  séminaire :  le  discours  est  posé,  convaincant,  parfois  interrompu  par  le dialogue avec l’auditoire. Le geste appuie la parole et invite à la réflexion. La concentration est à son maximum, à peine troublée par le cliquetis frénétique des claviers d’ordinateurs.

Il y a un peu de nostalgie dans cette dernière séance. Comment ne pas évoquer cette vie de travail au service de l’institution, rythmée par la fréquentation, entre autres, d’Aristote, Montaigne,  Tocqueville,  Aron ? Comment  ne  pas  rappeler  l’extrême  disponibilité  de  Pierre pour ses étudiants et ses amis qu’il reçoit inlassablement lors de fructueux et longs rendez-vous ?  Comment  ne  pas  apprécier  cette  délicieuse  courtoisie  qu’il  distille  dans  toute conversation, qu’elle soit amicale ou professionnelle ?

Mais il y a de la gratitude aussi pour toutes ces années de travail en commun au sein du  Centre  Aron  où  nous  avons  tous  bénéficié  au  quotidien  d’un  cours  familier  d’élégance intellectuelle.  C’est  par  la  prudence  que  nos  vertus  existent  réellement,  nous  dit  Aristote. Pierre est sans aucun doute un homme prudent.

Paris, le 30 mai 2014

 

Pour citer cet article :
Élisabeth Dutartre-Michaut, « En guise d’hommage : Le dernier séminaire de Pierre Manent », Cahiers de l’AMEP, no1, volet 1, 2014, p. 11-12.
http://etudespolitiques.org/wp/cahiers/n-1/en-guise-dhommage/

 

Retour au dossier